• Championnat de Belgique Masters de cross à Seraing le 21 Mars 2010.

    Je clôture la saison de cross part le championnat de Belgique Masters ce 21 Mars à Seraing.

    Parcours démarrant sur la pelouse centrale de la piste d’athlétisme avec une petite boucle de 200m pour rejoindre le bois longeant la piste.  Beaucoup de changement de direction avec les zigs zags du parcours dans le bois. Terrain gras avec pas mal de boue.

    Une pluie fine continue avec un petit vent froid pendant toute la journée.

    Nous sommes montés à Seraing à quatre Masters du club : Delphine Dubois en W35 pour un parcours de 4445m, Pascal Gillard en M35 pour un parcours de 7275m, Rudi Branders en M40 pour 7250m et moi-même en W40 pour 4445m.

     

    C’est les filles qui ce lancent dans la bataille les premières. Nous courrons ensemble les W35 et W40 dans la même course. Après un bon départ rythmé et 500m de course. Il reste avec moi : Isabelle collier, Lieve Palmans et Marleen Van Bael.

    1

     


     

    Isabelle vas rester toute la course dans ma foulée, pas moyen de la décrocher, elle paraissait très bien et facile…pas évident a gérer…Tandis que Lieve Palmans qui a accroché pendant deux tours à dû nous laisser partir petit à petit dans le dernier tour.

    Pas facile cette course, la fatigue de la saison pèse dans mes jambes et je ne suis pas tonique.

     

    4


    Dans l’entame du dernier tour, il reste Isabelle collée à mes talons, pas rassurant pas moyen de la distancer. Et alors qu’il reste 500m dont 400m dans le bois…elle attaque…j’essaye d’accrocher et puis, je me résigne, je prends 20 bon mètres. Nous sortons du bois et Isabelle se tasse dans le passage du sable et là sur un quart de seconde, je me dis : « elle attaque ! Allez! il faut y aller »

    Je démarre avec la rage de gagner…et…je passe pour quelques secondes. J’y suis arrivée.

    Dire que j’étais prête a arriver main dans la main pour passer la ligne d’arrivée... vu que nous ne sommes pas de la même catégorie. Mais suite a son attaque dans le bois, sur un quart de seconde, mon désir de gagner est revenu, je suis…une battante… une bagarreuse…une compétitrice… comme vous voulez.

    Goerges Vanbesien m'a même dit à l’arrivée : très belle saison de cross félicitation mais le sprint n’étais pas nécessaire.

    Corine Debaets, elle m’a pris dans ces bras et m’a dit : « on est des battantes, on est les mêmes ». Corine qui gagne dans les W45.

     

    Quand à Delphine comme elle me l’as dit : « j’ai eu dur et le départ était très rapide »

    Mais je trouve cella super que pour ca première participation à un championnat de Belgique Masters elle termine à la sixième place de deuxième francophone.

    Elle court les 4445m en 19min 50.

    2
     

    5


    Au tour de Rudi qui dois courir uniquement avec les M40.

    Pour son premier Championnat Masters de Cross, il a très bien couru (lui qui avait peur d’être dernier). Il termine les 7275 m en 30min35 à la 40 ième places sur 48 arrivés (pas mal d’abandons).

    10

    11

    14


    Pour la dernière course c’est Pascal qui court en M35.

    Départ rapide comme pour les M40 et fin de course un peu esseulé pas facile de tenir le rythme. Et pour sa première participation il termine à la 18 ième places sur 28 arrivés en 29 min02 pour 7275 m.

     

    18
    20


    Dommage que lorsque le championnat de Belgique Masters est organisé du côté francophone : il y a moins de participant et en plus le plus ironique c’est qu’il n’y as pas beaucoup de francophone…mais pourquoi ? La peur du ridicule ou…

    Et en plus chez les filles c'est la bérézina deux francophones en W35 et deux francophones enW40…et quoi les filles !

     

    Félicitation à Corine que j’adore pour sa médaille d’or.

    corinne


    Bon rétablissement à Andréa Laplace : soigne toi bien et revient vite avec nous.

     

    Virginie nous à lâchés…elle n’était pas inscrite, elle a sûrement coupé se saison cross pour se consacré à la saison route !

     

    Résultat :

     

    W35 et W40

    1. Loubele Nathalie      en 16 min27

    2. Collier Isabelle         en 16 min29

    3. Palmans Lieve          en 17 min02

    4. Van Hoohdonck Els en 17 min32

    5. Van Bael Marleen    en 17 min39

     

    W40.

    1. Loubele Nathalie      16min27

    2. Palmans Lieve          17min02

    3. Van Hooydonck Els 17min32

    6

    7

     


    Veldlopen Masters: eerste titels voor Collier en Faille

     

     

     


     

    21/03/10 (Seraing) - Geen Virginie Vandroogenbroeck/CABW-W35 of Stefan Van den Broek/LIER:M35 aan de start van het BK veldlopen voor masters, wat  zowel Isabelle Collier/OEH-W35 als Grégory Faille/DS-M35 in de kaart speelde.

     

    Al dient gezegd dat beiden met ruim verschil hun leeftijdsgenoten domineerden. Grégory Faille ontmaakte zich na één ronde van zijn concurrenten, en had aan de aankomst een halve minuut voorsprong op Johan Wils/ACHL. Philippe Devel/HF pikte vijf secondjes later het brons in.
    Isabelle Collier had aan Nathalie Loubèle/BBS-W40 een ideale gangmaker om zich het goud toe te eigenen. Zij hield dit tot in de laatste rechte lijn vol, wat lang  niet iedereen gegeven is. Het zilver W35 ging naar een verrassende Dominique Lambrechts/DCLA die Mieke De Wilde/ACME achter zich hield. Beiden werden wél voorafgegaan door de W40 Lieve Palmans/SACN (2de) en Els Van Hooydonck/ESAK die na de ongenaakbare Loubèle redden wat er te redden viel.

    Dat Corinne Debaets/DCLA-W45 de titel op zak stak, zal wel niemand verwonderen. Maria Vranckx/ACHL beperkte de schade, terwijl Leen Lauwers/DCLA verbaasde met een derde plaats. Carine Devisscher/ACKO-W50, Fanny De Gelas/OEH-W55, Jeanine Schouppe/VS-W60 en Georgette Lambotte/ARCH-W65 namen de overige titels voor hun rekening.

    Bij de M40 stond er geen maat op Marc Vanderstraeten/OEH die Geert Goddeeris/KAAG en Oleg Otmakhov/AVT naar de ereplaatsen verwees.
    Heel wat meer spanning bij de M45 waar Patrick Van Daele/ROBA pas diep in de laatste ronde Peter De Vocht/AVZK uit zijn tred kon schudden. Patrick Vanderstraeten/VITA ging met het brons aan de haal. Torenhoog favoriet Wilfried Dubois/EA-M50 had het evenmin onder de markt. Marc Bultinck/DEIN bestookte hem tot in het zicht van de aankomst, maar diende het hoofd te buigen voor zijn  aalvlugge provinciegenoot. Frans Beyens/LOOI verwees Filip Vanhaecke/FLAC naar een ondankbare vierde rang.
    Geen zoveelste titel voor Ion Damian/VOLH-M55 die zijn meester vond in een sublieme Eddy Vierendeels/ACP. Dat Jozef Claessens/VOLH-M60 na een bijzonder kort nachtje (huwelijk van zijn zoon) er niettemin in slaagde Johny Boexstaens/AVZK en Jos Vermeulen/LIER opzij te zetten, getuigt van grote klasse. Pierre Van Assche/SPBO-M65, Herman Peeters/ROBA-M70, Jaak Matton/OEH-M75 en Remi Desmaels/DS-M80 kroonden zich eveneens tot kampioen.
    Voor de resultaten kan u terecht op de site van de organisator.

     

     

     

     

     

     

    Georges VANBESIEN

     

    Article  sur le site de la VAL.

  • Championnat de Belgique de Cross + Cross Cup à Ostende le 14 Mars 2010.

    Ce dimanche 14 Mars 2010 départ pour Ostende pour le championnat de Belgique de cross country qui est également la dernière épreuve de la Cross Cup.

    Je ne suis pas très rassurée avant ce cross : Vu le problème d’hypothermie de Dour et la pharyngite que j’ai attrapé le 4 Mars et les entraînements réduits…je m’attends au pire.

    Jean mon entraîneur est présent…chouette : « on y va Nathalie !où ca casse … où ca passe… »

     

    Très beau parcours sec et vallonné de 6575m ; j’apprécie ce style de parcours un peu casse pattes.

     

    Au départ je n’ai pas de dossard préférentiel avec mon nom car je suis onzième au challenge de régularité de la Cross Cup car je n’ai pas su courir à Bruxelles.

     

    Je prends un excellent départ me plaçant directement dans le bon groupe.

    2

    3


    Je serais d’abord dans la foulée d’Hanna mais dès le premier tour, je suis déjà à fond et je dois la laisser partir. Et il va falloir tenir encore trois grands tours.

    4


    Les tours suivants, je suis au coude à coude avec Veerle Van Linden et Kim Geypen ( née en 1984) qui est une jeune que je ne connaissais pas (dossard 784).

     6
    8
    9
    13
    14


    A la fin de course Veerle et moi-même revenons sur les filles devant nous pour finir à dix secondes de la sixième place qui est prise part Stéphanie De Croock.


     

    15


    Je termine à une belle neuvième place et première Francophone.

     

    Quelques chiffres :

    10 Masters à l’arrivée.

    10 secondes entre la neuvième et la sixième place.

    45 filles à l’arrivée.

    1min 18 sec me s’épare de Veerle Dejaeghere.

     

    Remarque :

    Très belle course d’Hanna Vandenbussche.

    Veerle Van Linden n’était pas à ca place (sûrement malade)

    Sarah Balancier à souffert (courage Sarah ).

    Sandra Shenkel est revenue de blessure.

    Beaucoup d’abondons…

    Pas d’étrangère pour cette course.

    Vive Veerle Dejaghere et Pieter De Smet les deux gagnants de la Cross Cup et du Championnat de Belgique : châpeau... la classe...je vous admire...

    11

     16

    Résultats :

    1. Dejaeghere Veerle         en 22min10

    2. De Schrijder Selien        en 22min27

    3. Luxem Xénia                 en 22min37

    4. Maveau Barbara           en 22min54

    5. Shenkel Sandra             en 23min10

    6. De Croock stéphanie    en 23 min18

    7. Vandenbussche Hanna  en 23 min20

    8. Van Linden Veerle        en 23min27

    9.  Loubele Nathalie          en 23min28

    10.Geypen Kim                en 23 min36

    Prochain et dernier cross à Seraing le 21 Mars pour le championnat de Belgique Masters. 

     


  • Cross de Bastogne le 7 Mars 2010.

    Dernière épreuve du challenge de régularité de la province à Bastogne.

    Malheureusement, je ne suis pas présente pour ce cross pour supporter ma petite famille.

    J’ai une pharyngite et je reste sagement (pour une foi !!) à la maison.

     Ange court en pupille et joue sa place de leader avec Ophélie sur une seule course car elles sont à égalités de points et celle qui l’emporte gagne le challenge de régularité.

     

    Circuit enneigé avec un vent glacial qui balaye tout le parcours.

     

    Ange démarre en dedans et est précédée le premier tour part Margaux, dans le deuxième tour Ange passe et prend une bonne avance. Ophélie elle est troisième dans le premier tour et revient pour finir à une belle deuxième place.

    7

    8

    P1030656


     

    1. 1.Branders Ange      4'47''
    2. 2.Daigmont Ophélie 4'55'' 
    3. 3.Dumont Margaux  4’56’’

     9

     

    Ange gagne le challenge provincial de cross de la province du Luxembourg.

     

    Timothy et Rudi court respectivement le cross court et le scolaire ; et cette fois ci ils courent sur la même distance.

    Sur le premier tour Timothy essaye de s’accrocher à son papa mais il a un peu dur de tenir le rythme et dois laisser filler son papa.

     

    Rudi n’est pas classé au cross court car il a couru avec le dossard de sa fille …pourtant il n’est pas une pupille fille ! Clin d'oeil

    Timothy est quatrième du cross scolaire.

    16

     19

     20

    P1030671

  • Cross Cup de Dour et championnat Francophone de Cross le 28 février 2010.

    Dimanche 28 février, nous sommes à Dour pour le championnat Francophone de cross qui est également une manche de la Cross Cup.

    Que dire de ce cross !!!

     Météo :

     Vent, bourrasque, pluie, bref ! Une vraie tempête.

     

    Le parcours :

     Dévaster, les barrières Nadar au sol ou bougées de place, les piquets couchés sur le sol ou sur le parcours, la ru-balise au vent se prenant dans les jambes.

    La boue, énormément de boue et de l’eau aussi bien au sol que celle qui descend du ciel.

    7


    Pour ceux qui ont regardé à la télévision. Le parcours ressemble à un champ de bataille.

     

    A ce demandé comment c’est possible. Moi ! Je le dis nous sommes fou d’avoir couru dans de tel condition.

    Au départ, nous sommes toutes frigorifiées. Mon short et mon top est sec mais pas pour longtemps.

     

    Sensation dans la course :

    Tête qui tourne, jambes comme du coton, impression de courir dans le vide, pas de force, pas de dynamisme.

    Bref !  Un calvaire.

     

     

    Course :

    L’attente sur la ligne de départ dans la pluie et les bourrasques de vent, nous a permis d’être déjà trempées bien que mes équipements était secs. Vite, donnez ce départ qu’on soient tranquilles !!

    3a


    Malgré un départ prudent des premières, je n’arrive déjà pas à les accrocher.

    Dans le premier passage de la bute, je n’ai pas assez de dynamisme pour bien monter et en plus la banderole publicitaire s’amuse à nous compliquer le passage et pour certaine concurrente comme la Kényane, elle la reçoit au deuxième tour en pleine figure.

     

    4


    Je relance sur le haut et après la descente voilà qu’on se prend un vent de face carabiné qui fait même bouger les joues quand la bouche est ouverte ; nous bloquant la respiration tellement il appuya sur la cage thoracique.

    Arrivé à la deuxième petite bute l’eau ruisselait dans les petits escaliers de boue ; et au dessus le parcours n’était plus balisé et la ru-balise s’entortillait dans les jambes et les pieds, vraiment génial !! Petite descente et oh surprise la barrière Nadar était au milieu du parcours ne nous laissant qu’un petit passage étroit sur la gauche. Pour celle qui avait le malheur d’être déportée dans la descente et de passer à droite de la barrière, pas d’autre solution que de sauter au dessus de la barrière en bois pour reprendre le parcours.

    Après une ligne droite ou on était plus ou moins en sûreté enfin si on peu dire !

    Au deuxième tour j’étais tellement mal que je ne savais combien de tour il me restait ; j’ai du attendre le passage de la ligne d’arrivée pour voir le panneau qui m’annonçait qu’il restait deux tours.

    Pas évident aussi de courir sans lunette quand on ne voit pas le relief du parcours !

     

    J’ai lutté au maximum de mes possibilités contre les bourrasques et la pluie pour essayer de revenir sur Hanna qui était seul ; dommage elle m’aurait aidé car on à l’habitude de courir ensemble. Pas moyen et Jean, Rudi et Ange assistes à ma souffrance sans rien pouvoir faire !

    J’en ai gros sur le cœur maintenant, car c’était dur pour moi, mais pour tous ceux qui m’apprécient aussi…

    Arrivée dans le dernier tour, j’ai toujours Sarah dans ma foulée qui avait l’air facile.

    5


    J’ai essayé de la décrocher plusieurs fois mais sans succès, Je n’en peu plus, je n’ai plus de force…et oh là là… il va falloir sprinter.

    Je prends le dernier virage serré je tire avec le bras sur la barrière pour me donner de l’élan et je donne tout ce qui me reste mais dans les dernier mètres, je vois en fixant la ligne d’arrivée que ces pieds passent et oui… ca y est elle est passée, je suis battue…Battue pour quelques centimètres.

    Je me suis battue bec et ongle sur 6000 mètres pour être battue de quelques centimètre, quel déception et en plus quel souffrance.

    Il y a des fois qu’on ferait mieux de rester au chaud devant le feu ouvert…

     

    Après avoir titubé dans le couloir d’arrivée …un étau c’est mis sur ma tête et me compressant les tempes et puis après cinq minutes, je me mets à tremblé comme une feuille ; plus moyen de m’arrêter et cela pendant deux heures.

    Au pied du podium la maman de Virginie essaye tant bien que mal de me réchauffer en me frottant et me prenant dans ses bras.

     

    8


    Rudi a dû complètement me changer car je n’arrivais même pas à m’habiller.

    Nous sommes retourné de suite, tellement j’étais frigorifiée (pas de retour au calme, pas d’assouplissement et je n’ai pas su rester pour encourager les copains de Club...).

    Dans la voiture, Rudi m’as mis le chauffage et je me suis emmitouflée dans une grosse doudoune que je n’ai pas quitté de tout le trajet de retour.

    Au soir mal de tête et toujours les frissons dans tout le corps.

    Quel horreur ! J’espère jamais plus !

     

    Remarque :

    Veerle Dejaeghere était elle aussi frigorifiées sous la tente, tremblant également comme un feuille. Je suis sûre qu’on était nombreuse à être dans un tel état…

    6


    A la place 10,11 et 12 Nathalie, Virginie et Isabelle, nous sommes trois masters qui ont déjà participés ou qui participent encore au challenge Delhalle.  

     

    Coût de gueule :

    POURQUOI, les gens s’obstine à dire qu’on est finis dés qu’on fait une mauvaise course et que l’on a plus de 35 ans….laisser nous courir et en profiter….de la part des masters.

     

    Résultat :

    1.    De Scrijder Selien                      26.04

    2.    Dejaeghere Veerle                     26.10

    3.    Luxem Xénia                             26.27

    4.    Maveau Barbara                        26.31

    5.    Van Linden Veerle                    27.11

    6.    Ndunge Masila                          27.16

    7.    de Croock stéphanie                  27.36

    8.    Vandenbussche Hanna              27.48

    9.    Balancier Sarah                         27.54

    10.  Loubele Nathalie                      27.54

    11. Collier Isabelle                          28.11

    12. Van Droogenbroeck Virginie    28.17

     

    En vert podium francophone.

     

    Note positive :

    Ange a été quatrième francophone en partant, comme souvent un peu loin dans le peloton.

    Elle fait son 1000 mètres sous la pluie en 4min 41. Elle est cinquième belge et quatrième francophone.

    Bien ma puce, je sais que tu aurais aimer faire mieux mais tu as le temps devant toi pour aller sur les podiums…bisous mon cœur.

     1
    2
    3aa


    Résultat :

     

    1.      Vandenbroucke Cameron  4.25

    2.      De Kinder Kiana               4.28

    3.      Mathieu Camille                4.29

    4.      De Bie Charlotte               4.39

    5.      Branders Ange                  4.41